Didier VERSAVEL, designerportrait didier versavel N&B net

contact@didier-versavel.com
M. ++33(0) 6 87 48 61 18
T/F. ++33(0) 9 51 53 42 78
A. 32, rue Jean Moulin – 94300 Vincennes – France

Contact PRESSE :
S2H communication
Laurena Hamon
Cell : +33 (0)6 26 51 52 32
Tél. : +33 (0)1 70 22 58 59
laurena@s2hcommunication.com

« ÊTRE DESIGNER, C’EST ÊTRE TRAVERSÉ PAR LES ÉNERGIES, PAR LES VOLONTÉS ET PAR LES INTELLIGENCES DES AUTRES »

Cette définition de son rôle de designer a été directement inspirée à Didier VERSAVEL par la réflexion d’un comédien au sujet de sa propre profession. Car pour D.VERSAVEL être designer c’est avant tout être comme l’acteur principal dans un film dont l’artisan ou l’industriel serait le réalisateur, la centrale d’achat ou l’importateur serait le producteur et le service marketing le scénariste. En effet il s’agit pour lui, comme pour l’acteur, d’être aussi malléable que créatif pour servir et incarner au mieux des histoires envisagées par d’autres.

C’est pourquoi depuis son DSAA à l’Ecole BOULLE en 2001, il se fait interprète exigent et créatif, adaptant à chaque fois son style pour donner réalité, vivacité et nouveauté aux projets écrits par des partenaires fabricants et/ou distributeurs aux univers bien différents. Il a pu ainsi se prêter volontiers aux différents formats :
Du « plan serré » au « plan large » en travaillant tout aussi bien le logo qu’une collection de maisons à ossature bois basse consommation ; du « Block Buster » au « Court Métrage » en créant des lignes de mobilier pour les 3 Suisses tout en expérimentant, avec un compagnon maroquinier, le cuir transparent d’agneau monté sur un nid d’abeille en cuir de veau pour former de la bagagerie d’exception.

Mais pour Didier VERSAVEL il ne s’agit surtout pas de se limiter à « jouer son texte ». Avant de créer son agence en 2006, il a servi 5 ans dans une grande agence reconnue dans le design mobilier et s’y est forgé la conviction que le designer doit s’impliquer tout au long de l’histoire pour qu’elle soit cohérente et fructueuse. Ainsi dans tous les projets qu’il aborde, on retrouve souvent D. VERSAVEL au « scénario » et à la « mise en scène ». C’est aussi certainement pour cela que les liens tissés avec ses partenaires sont nombreux, très étroits et durables..[/one_half]

« TO BE A DESIGNER IS TO BE OPEN TO THE ENERGIES, DESIRES AND SENSIBILITIES OF OTHERS »

This definition of his role as a designer was directly inspired by an actor’s definition of his own role as an actor because, for Didier Versavel, being a designer means, first of all, being the lead actor in a film. In this film the craftsman or manufacturer would be the movie director, the purchasing agent or importer would function as the film producer, and the marketing team would serve as screenwriters. Indeed for Didier, as for a highly versatile actor, it is a question of being flexible as well as creative, in order to breathe life into any project that has only been roughly sketched out by others.

This is why, since receiving his fine arts degree from the well-known design school Boulle in 2001, he has acted with precision and creativity, each time adapting his style to give reality, intensity and novelty to projects conceived by manufacturing partners and/or distributors, each of whom inhabits a very different world.

He enthusiastically applies himself to many different formats. His work to date has included everything from the « close up » (such as a corperate logo) to the « long shot » (like his range of low energy consumption wood frame houses) and from the « Block Buster » (for example, the many furniture collections that he has designed for 3 Suisses) to the « Short Subject » (in working alongside a master leatherworker and using innovative techniques like transparent lamb’s skin mounted a honeycomb of calf’s leather to create truly unique luggage).

For Didier Versavel, however, it is definitely not a question of simply « following the script ». Before creating his own design company in 2006, he spent 5 years with a large well-known furniture design firm, and there he developed the conviction that the designer must be involved throughout the entire process in order for a project to remain on track and be successful. Thus, we often find D. VERSAVEL participating not only as an actor, but also as screenwriter and director. This certainly explains why the associations that he has formed with his numerous partners are both close and long-lasting.[/one_half_last]